COMMENT NE PAS "SE LOUPER" EN DEMANDANT UN RITUEL DE RETOUR D'AFFECTION?

 

mama

 

Le rituel de retour d'affection est souvent très décrié comme étant un véritable attrape-nigauds qui penseraient retrouver facilement une stabilité affective, empêcher une rupture dans leur couple ou bien le retour de l'être aimé en un simple claquement de doigts. Bien évidemment un grand nombre de faux praticiens qui se disent sorciers ou mages affirmeront tout de go qu'il s'agit ni plus ni moins d'un envoûtement qui force littéralement les personnes ciblées en manipulant insidieusement leur mental ainsi que leur corps pour accepter la finalité de ce type de rituels. Par conséquent j'en déduis qu'ils placent donc à l'égal ou au même niveau la magie rouge et la magie noire, ce qui me révolte et me laisse assez dubitative sur leurs propres méthodes et agissements lors de travaux de magie… Non, les magies ont bien été classifiées depuis des décennies de manières assez précises selon des domaines et des orientations qui ne trompent personne, par conséquent vouloir tout mélanger de la sorte ne peut aboutir qu'à embrouiller et à embrumer un peu plus l'esprit des consultants déjà profanes et peu versés dans l'ésotérisme. Il faut donc rétablir certaines vérités sur ce rituel de retour d'affection, ainsi en effet informer davantage et mieux, non seulement sur la finalité qu'impose la magie rouge mais aussi sur les choix initiaux et sur les devoirs des consultants qui gardent entièrement leur libre arbitre en toute connaissance de cause.

Tout d'abord, une évidence à mettre en avant de suite et à bien souligner: aucun praticien (qu'il se dise sorcier, mage, druide ou autre) ne peut garantir un retour de l'être aimé en quelques jours en utilisant uniquement la magie dite blanche, laquelle reste grandement efficace dans son domaine de prédilection qui s'apparente à un apport d'énergie positive complété d'une protection ou parfois aussi d'une révélation d'un fait caché sur la situation ou sur le contexte, ceux qui affirment le contraire sont effectivement des charlatans ou des escrocs qui veulent profiter très rapidement de la crédulité des personnes en difficulté au niveau affectif, conjugal ou amoureux. Il faut donc savoir aussi séparer le bon grain de l'ivraie en matière de pratique de la magie et fixer les bonnes règles de conduite dès le début des consultations ainsi que définir avec justesse le type de rituel qui sera en adéquation avec la situation présentée. Cette analyse initiale et ce dialogue préliminaire permettent conjointement d'une part de s'assurer de la bonne marche des travaux à venir de manière générique mais surtout de positionner clairement le duo actif tel que je le présente souvent dans mes articles: la personne qui consulte et le praticien du ou des rituels à effectuer. Bien sûr, c'est aussi en échangeant des informations réciproquement que des deux côtés un premier lien important se forme, un lien qui participera activement à engendrer une puissance et une orientation en terme d'énergie nécessaire au(x) rituel(s).

"Ne pas se louper en demandant un rituel de retour d'affection", de ce titre un peu tapageur dans la formulation il faut retenir que ce n'est assurément pas au consultant d'identifier le type de rituel qui sera favorable à la réussite de la résolution de son problème, non, je confirme que c'est bien heureusement au praticien de définir non seulement le type de magie, de rituel, mais aussi très souvent un panachage de rituels successifs ou additionnels qu'il sera bon de moduler selon des timings précis et des durées qui le sont tout autant, ce qu'a priori le consultant n'a pas en terme de connaissances ésotériques. Bien entendu, une personne qui demandera de l'aide, notamment dans le cadre spécifique d'un retour de l'être aimé, exprimera sa volonté dans ces termes via le rituel du même nom mais la plupart du temps d'autres éléments et surtout d'autres objectifs complémentaires viennent s'intercaler dans le contexte en présence, ce qui complexifie tout autant la symbolique des rituels et leur façon de les concevoir pour les ajuster à la situation exacte (même s'ils portent génériquement le même nom basique ils sont TOUS différents d'une personne à l'autre, TOUS différents d'une situation à l'autre). Donc encore une fois: oui, méfiez vous des praticiens qui ne posent pas de questions, qui affirment tout connaître du contexte sans écouter ou qui proposent immédiatement un rituel de retour d'affection dans tous les cas… Ne pas se louper c'est nouer le dialogue et le lien subtil pour ensuite décrypter le contexte, comprendre la situation réelle et choisir la bonne orientation à prendre (choix du consultant en terme de but, et choix du rituel actif de la part du praticien).

De plus, en magie rouge (magie des relations amoureuses, des sentiments, du désir et de la sexualité) rien n'est simple et clairement défini comme une certitude à un moment T, en effet à chaque instant la situation peut basculer drastiquement dans un sens positif ou négatif, voire passer par un entre-deux apparemment neutre dont il faudra savoir tirer parti assez rapidement pour la réussite du but recherché. Il ne faut pas se leurrer en disant assurément que les personnes qui sont dans des situations difficiles au niveau de leurs relations amoureuses ont la plupart du temps une grande douleur mêler à une incompréhension de la situation qui leur est tombée sur la tête en les assommant ou en les laissant dans des eaux troubles, de ce fait il est avant tout nécessaire de remettre d'aplomb ces personnes avant de commencer les travaux qui eux-mêmes drainent de l'énergie… Personnellement j'ai déjà expliqué dans presque tous mes articles qu'il est préférable de remettre à niveau le taux d'énergie vitale des personnes avant de commencer les rituels dits actifs, ainsi, si cela s'avère néanmoins nécessaire, lors du premier contact avec le consultant je prends toute la mesure de cette valeur, tant physique que psychique afin d'apporter au plus vite un regain de vitalité, de volonté et d'éveil et ne pas attendre l'installation d'une inertie dans les échanges (paroles revigorantes ouvrant des portes sur des solutions ou des vérités à suivre).

C'est en ce sens que d'une certaine façon j'entreprends un tout premier rituel de magie blanche pour rééquilibrer la personne qui consulte afin qu'elle retrouve progressivement une harmonie intérieure, une lucidité sans filtre sur sa situation ainsi que cette importante sérénité qui s'inscrit dans l'échange de mots, lesquels participent à cette régénération en ressources et d'une certaine façon à ce "soin de l'âme" (on place généralement la magie blanche dans la catégorie des soins en apport d'énergies et en révélations intérieures). Ledit rituel de magie blanche spécifiquement régénérateur s'effectue donc durant la séance mais aussi après en continuation de son effet "starter", il est modulable selon les équilibres à réajuster même s'il agit globalement sur l'esprit, sur le physique et sur d'autres plans et corps subtils intermédiaires ou supérieurs. Une fois que la mise à niveau permet d'engager plus en avant les causes et effets réels de la problématique, ceci volontairement et à son rythme selon le libre arbitre du consultant, l'analyse du contexte se dévoile avec beaucoup plus de lucidité et de conviction pour prendre une direction sous la forme d'une ou de plusieurs décisions, des buts à atteindre pour planifier la réussite de la résolution du problème.

Le rituel de retour d'affection (magie rouge) n'arrive à proprement parlé qu'à ce stade où chacun sait où il va, le consultant puisqu'il a pris la mesure réelle de la situation ainsi que le praticien en étant assuré qu'il prendre la bonne orientation dans ses travaux avec les rituels ciblés et nécessaires. C'est ici que la magie rouge agit via ce rituel, elle n'est donc pas du tout de l'ordre de la surprise pour le consultant qui sait exactement vers quoi il se lance puisqu'il aura eu la capacité, la volonté et les ressources pour comprendre son contexte et plus précisément la problématique à laquelle il est confronté. Dans le cadre de ces travaux, s'il y a demande effective de "retour de l'être aimé", alors cela ne se fera que sur la base des liens existants ou sur la reconstruction de ceux du passé qui peuvent être réactivés, par conséquent ce rituel n'est pas un "envoûtement" au sens complet du terme, il s'agit bien de renouer et d'ajuster le contexte pour qu'il soit favorable et non d'imposer violemment une volonté d'amour qui n'aurait pas d'écho. Sur ce point parler "d'envoûtement d'amour" en magie rouge n'est pas exact, c'est une simplification lexicale qui peut prêter à confusion mais qui donne néanmoins une signification, celle de faire jouer l'amour comme levier, et rien d'autre (laissons donc à la magie noire la dénomination pure "d'envoûtement" où effectivement il y a une prise de contrôle non désirée).

Comme nous le voyons, les mots sont à la fois nos amis pour mieux analyser les problématiques qui se présentent et orchestrer les rituels mais attention aux tournures qui englobent des termes afin de simplifier ce qui est assurément complexe, classifier sommairement et nommer avec des termes profanes aboutit parfois à des contresens ou à des significations impropres car trop schématiques dans leurs associations. Sur ce point comme sur notre thème je reste à votre disposition si vous avez besoin d'aide dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne utilisant la psychologie et l'ésotérisme comme base commune afin d'aller plus loin grâce à cette dualité qui me semble indissociable à la réalité du monde visible et de celui qui se veut plus subtil, voire invisible. A très bientôt et sachez libérer vos énergies pour atteindre votre but avec une volonté assurée, surtout si cela vous apporte l'amour ou le retour de l'être aimé, dans tous les cas je vous y aiderai et je réponds à toute demande précise et complète.

 

Le Professeur Papa SAMARI ABOU
CONTACT
Tél : +229 90 04 27 86
Whatsapp / Viber : +229 90 04 27 86
Email : mediumsamari@gmail.com

www.expert-medium-marabout-competent-samari.com

Annuaire Financier